11 décembre 2007

Article de l'Union du 10.12.2007

La bibliothèque de Festieux menacée de fermeture

La bibliothèque associative de Festieux va-t-elle devoir fermer ses portes ? Ses responsables le craignent depuis que la bibliothèque départementale de prêt lui a fait part de sa volonté de ne plus la soutenir.DIALOGUE de sourds entre les responsables du petit centre de lecture associatif de Festieux et les responsables de bibliothèque départementale de prêts. D’ici quelques jours, la seconde ne soutiendra plus la première au grand dam des usagers de cet espace culturel, certes modeste, mais auquel, visiblement, une partie de la population reste attachée.
Gratuité
Pour la présidente de l’association gérant cette structure locale, Roselyne Leturque, c’est bien une mesure injuste qui est en passe d’être prise : « Il est inconcevable de devoir imaginer que la bibliothèque départementale de prêts puisse nous imposer une convention inadaptée avec des critères de temps d’ouverture, de formation obligatoire et d’encadrement auxquels nous sommes totalement incapables de répondre. Il faut savoir que chez nous, tout repose sur du bénévolat et sur la gratuité des prêts. C’est pour cela d’ailleurs que nous ne pouvons nous permettre d’ouvrir plus de 1 h 30 par semaine. Bien sûr que c’est peu, mais c’est aussi mieux que rien du tout et la population s’en satisfait ».
Une chose est certaine : si la BDP cesse d’épauler la bibliothèque associative de Festieux, ce sont plusieurs centaines d’ouvrages qui disparaîtraient du jour au lendemain des rayonnages. Autant dire que les lieux perdraient une bonne partie de leur intérêt.
« Nous ne vivons que d’une subvention municipale qui nous permet d’acheter une trentaine de livres chaque année et de nous abonner à trois revues. Nous ne disposons d’aucune autre rentrée d’argent », poursuit MmeLeturque.
Réunions  d’information
Un plaidoyer auquel Lætitia Bontan, chef de service à la bibliothèque départementale de prêts de Soissons se dit sensible, mais selon elle, « il ne faut pas se tromper de débat ».
Elle ajoute : « Nous ne cherchons pas à nous désengager d’une mission de service public mais, au contraire, à inciter les collectivités locales à en créer un vrai, dans un lieu réellement approprié. Mais pour cela, il faut éviter le bricolage qui, au final, coûte très cher à la collectivité. La solution serait que Festieux s’unisse avec d’autres villages, dans un bassin de plusieurs milliers d’habitants, avec un accueil assuré par un professionnel et disposant d’un vrai budget d’acquisition afin de pouvoir mettre à disposition une offre documentaire conséquente ».
Un point de vue que la BDP cherchera d’ailleurs à défendre dans le courant de l’année 2008 en organisant des réunions d’information à l’adresse des maires des communes de l’Aisne susceptibles d’adhérer à une telle démarche :
« Enfin, au-delà de toutes les informations pratiques qui pourront être données au fil de ces rencontres, ce sera aussi l’occasion de rappeler qu’un service public ne peut pas être géré par une association de bénévoles ». Dont acte.

Une réunion publique pour la défense de la bibliothèque de Festieux se tiendra dans les murs du foyer rural du village, ce mardi à 18 h 15. Pétition en ligne : http://bibliofestieux@hotmail.canalblog.com


Nicolas Fostier
Articlé paru le : 10 décembre 2007

source : http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/79926/La_bibliotheque_de_Festieux_menacee_de_fermeture#

Posté par bibliofestieux à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Article de l'Union du 10.12.2007

Nouveau commentaire